Home / Electronique / Comment connecter un relais sur une sortie microcontrôleur / Arduino

Comment connecter un relais sur une sortie microcontrôleur / Arduino

Pourquoi apprendre à connecter un relais ?

Il peut être très pratique de savoir comment connecter un relais sur une sortie microcontrôleur ou sur une carte Arduino .On peut facilement trouver des cartes toute prête dans le commerce pour un prix dérisoire , mais si vous ne trouvez pas votre bonheur dans ces cartes vous pourrez alors avoir besoin de savoir monter un relais que vous aurez vous même choisi.

Comment fonctionne le relais ?

Je vous ai fait un petit article qui vous explique le principe de fonctionnement ici . Je ne me suis pas trop attardé dans cet article sur le fonctionnement de la commande et donc le pilotage de la bobine. Il faut bien évidement choisir une bobine adaptée à votre montage , si vous n’avez que du 5 Volt de disponible ne prenez pas une bobine en 12 Volts par exemple , ça ne fonctionnera pas. Regardez ce que vous pouvez utiliser comme alimentation sur votre montage et choisissez votre relais en conséquence. Sachez que les relais en 12 Volts sont les plus courants et donc les moins onéreux à l’achat .

Le montage

Maintenant que notre choix est fait nous allons passer au montage , il nous faudra pour ça , un transistor , deux résistances , une diode .

Le choix du transistor dépend de la bobine du relais , le constructeur du relais vous donne une impédance (résistance) ici 360 Ohm. sachez que cette impédance variera en fonction de la tension que vous aurez choisi .

Regardons le tableau ci-contre :

Le courant qui est donné ici est un courant en régime continu , sachez qu’à la mise sous tension votre bobine fera un appel de courant. Celui-ci sera très court mais il faut y faire attention au moment du choix du transistor pour ne pas se retrouver avec un transistor HS au moment de l’utilisation.

 

La plupart du temps je monte un 2N2222 ( ou PH2222 ) , il tient 600 mA de courant de Collecteur-Émetteur il convient dans la plupart des cas. Si votre relais est un peut gros il faudra commencer à regarder a ces caractéristiques .

Les résistances :

Nous allons choisir 2 résistance de 2k2 , d’autre valeur conviendraient mais c’est ce que j’ai l’habitude de monter , l’idée ici étant de créer un pont diviseur pour avoir un courant rentrant sur le transistor 2N2222 qui est un NPN .

La diode de roue libre :

La diode dont nous avons besoin est une diode de roue libre , elle sert à récupérer le courant de décharge de la bobine au moment de l’arrêt. En effet les bobines ont cette fâcheuse manie de décharger leur énergie dans le circuit au moment de l’extinction. Ça produit dans le circuit un courant de décharge à haute tension qui peut détruire le transistor . Il faut donc impérativement monter cette diode , j’y mets généralement une 1N4007 ou équivalent.

Voici a quoi ça ressemble :

La première possibilité :

La deuxième possibilité :

 

Ces deux schémas fonctionnent de la même façon , seule différence étant la position de la diode de roue libre . Il n’y a pas d’importance dans votre choix les deux fonctionnent , personnellement j’ai quand même une préférence pour la première version car les relais sont souvent plus gros et il est facile de mettre une diode entre les pattes de la bobine quand on dessine le PCB.

L’utilisation :

L’entrée permet de prendre n’importe quelle tension jusqu’à 12 Volts et même au delà. Arrivé un peu avant 24 Volts sur l’entrée le transistor ne se commutera plus car la tension au Collecteur deviendra proche de la tension a la base et le courant rentrant s’annulera. Si vous voulez entrée une tension supérieur a 24 Vdc sur l’entrée il faudra diminuer R2 pour que la tension a ses bornes s’abaisse aussi.

NB: Faite attention , il existe plusieurs brochage du 2n2222 , si votre montage ne fonctionne pas pensez a regarder si vous avez le bon brochage !

 

Merci pour votre lecture !

 

Sylvain Altmayer

 

 

Laisser un commentaire

Top