Home / Electronique / Le pont en H

Le pont en H

Le pont en H.

Le pont en H est un des montages les plus courants en électronique de puissance. Dés qu’il s’agit de faire tourner un moteur ou même d’alimenter une bobine, ce montage est utilisé. Il est intéressant de connaitre cette structure et de savoir comment elle fonctionne afin de pouvoir identifier une panne ou même pour le recréer vous même par la suite .

Le schéma de principe.

Voici le schéma de principe d’un Pont en H. Comme vous pouvez le constater, il s’agit de 4 interrupteurs et d’un récepteur. Je vous rassure en pratique on n’utilise pas d’interrupteur, mais des transistors. Ils ont la même fonction que les interrupteurs et je trouvais que c’était peut être plus facile a comprendre.

Voici une petite animation qui va vous montrer comment circule le courant dans le récepteur avec un tel montage.

Comme vous pouvez le voir le fonctionnement est assez simple et terriblement efficace. Il permet d’alimenter un récepteur dans les deux sens avec la même source d’alimentation. En somme il recréé un courant alternatif avec une tension continue. Il permet également de faire varier la vitesse a laquelle on désire que ce courant alternatif traverse le récepteur. C’est d’ailleurs le même principe qui est utilisé dans tout les variateurs de fréquence pour moteur.

En pratique.

Voici un exemple de composant prit au hasard chez un de mes fournisseurs de composant électronique, ici le DRV8428E. Il s’agit d’une petite commande de moteur qui doit, je pense servir dans les imprimantes 3D ou autres machines nécessitant le mouvement de petits moteurs pas a pas.

 

Je vous ai surligné deux séries de 4 transistors MOSFET qui servent a alimenter les deux bobines que compte ce moteur. Chacune de ces séries de 4 Transistors est un pont en H utilisée pour pouvoir alimenter chacune des bobines dans les deux sens.

Les pont pour moteur “Brushless”.

Les moteurs asynchrones triphasés aujourd’hui appelé “Brushless” sont également très rependus dans les objets du quotidien. Il est fort possible que votre machine a laver en contienne un par exemple.

Voici le STK544UC63K−E. 

Je vous ai entouré ici les composants de puissances qui permettent l’alimentation du moteur triphasé. Comme vous pouvez le voir ces transistors sont un peu différents de ceux du circuit précèdent. Il s’agit de transistors IGBT. Ils sont souvent présents dans ce type d’application. Vous remarquez la diodes de roue libre , obligatoire pour piloter des charges inductives. Vous remarquez également que le Pont en H contient une branche de plus, c’est pour alimenter les moteurs triphasés qui contiennent 3 bobines.

J’en ai utilisé un pour développer un système de pilotage de bols vibrants, il y a 3 ans pour un client, je n’ai utilisé que 4 des 6 transistors pour faire fonctionner mon système. C’est très pratique d’utiliser des composants ou tout est intégré comme celui la. Il y a peu de composants a coté et vous n’avez pas besoin de réaliser un circuit complexe pour faire fonctionner un système même si il contient de la puissance.

J’espère que cet article vous aura intéressé, n’hésitez pas a commenter.

Sylvain Altmayer

 

Laisser un commentaire

Top