Home / Electronique / Peut-on reproduire un Amstrad CPC ?

Peut-on reproduire un Amstrad CPC ?

Peut on reproduire un Amstrad CPC ?

Avant de répondre a cette question, je vais vous expliquer quelles sont les difficultés techniques que représente la copie d’un Amstrad CPC identique à l’original.

Le PCB.

Le PCB c’est a dire la carte électronique sur laquelle sont soudés les composants, doit être d’abord schématisé. J’ai pu trouver un schéma plus ou moins clair de l’Amstrad CPC 6128 sur internet je vous le mets ici :

Amstrad

Amstrad

Sur la première photo vous pouvez retrouver tout les composants de calculs ,mémoires, interface. La deuxième est plus spécifique au lecteur de disquette. Il est très important que la schématisation soit parfaitement exacte, sans quoi le dessin de la carte électronique sera faux et bon a refaire. Lorsque je vous ai dit que ce schéma était plus ou moins clair, c’est parce qu’il y a beaucoup d’imprécision qui rendent sa recopie difficile. J’ai pu en élaborer une version Kicad que je sais être presque bonne malgré encore quelques petites retouches a faire.

Voici a quoi ca ressemble.

Schéma Kicad Amstrad

La schématisation a été faite en Label pour être lisible, mettre des liaisons sur un schéma comme celui ci, sans finir par faire n’importe quoi est délicat. Pour finir j’ai pu établir de cout de la carte sans composant a environ 25 Euros ce qui n’est pas si cher que ca au final.

Les composants.

Est il possible de retrouver tout les composants de l’Amstrad CPC 6128? La réponse est oui et non, pour ce qui est des composants “standard” , TTL ,CPU , mémoire et autres contrôleurs, il est possible de les trouver. Certain TTL (74XX) ne sont pas toujours dans les mêmes boitiers mais il est tout a fait possible de le remplacer par un CMS ( un composant monté en surface). L’Amstrad CPC possède deux mémoires qu’il faudra programmer. On trouve assez facilement ces mémoires sur d’autres Site et a défaut on peut toujours copier celle présente sur la carte mère de l’Amstrad CPC.

Le PAL16LA8ACN.

Ce composant est un composant programmable un logique programmable pour être exacte. Il sert a agencer les 64k de RAM supplémentaire qui avait été ajoutées depuis la version précédente (L’Amstrad CPC 664). Dans son cas, je ne suis pas sur que l’on puisse copier son contenu facilement. J’avais pu trouver des sites proposant le programme de ce PAL refait et même débuggé. Donc ce n’est pas une si grande difficulté.

Le 40010.

Le 40010 est un composant conçu par Amstrad, il s’agit de la troisième version de ce composant. Il y a eu le 40007 avant lui connu pour chauffer un peu et le 40008 qui il me semble était défectueux. Le 40010 est la version stable de cette série de composants et remplaçait pate a pate le 40008.

Ce composant donne a l’Amstrad CPC ses performances étonnantes comparé a son hardware. Il agit comme un chef d’orchestre, il distribue les horloges a tout les composants a partir d’une horloge de base. Il s’occupe des accès a la RAM et du bus de données. Il s’occupe des fonctions INK, BORDER qui permettaient aux utilisateurs de changer la couleur de l’écran. Le mode était également géré par ses soins et permettait aux utilisateurs de changer la taille du texte et le nombre de couleurs disponibles.

Ce composant est ce qui rend réellement une reconstruction complexe. Il contient beaucoup de choses qu’il faudrait recréer et sans être impossible demanderai pas mal de temps .

Mais patience vous verrez peut être un jour sur ce blog un article se nommant ” Comment j’ai réussi a reconstruire mon Amstrad CPC ! ” 🙂

Merci pour votre lecture !

 

Sylvain Altmayer

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Top